Publications

 

Présentation du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières


Le laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières a été mis en place à l’aide d’une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et le ministère de l’Éducation du Québec. Ce laboratoire est dédié à l’étude de l’évolution et de la dynamique des systèmes côtiers à l’échelle récente et actuelle, mais aussi sur une longue période historique couvrant le Quaternaire.

Le programme de recherche vise ainsi à comprendre la sensibilité des régions côtières froides aux changements environnementaux afin d’appréhender leur évolution future. Les études pluridisciplinaires menées par le laboratoire visent à développer des modèles et à appuyer des initiatives de gestion intégrée dans une perspective de développement durable de l’environnement maritime.

L’approche est basée sur des collaborations étroites entre les intervenants des différents paliers de gouvernements et des communautés côtières, ainsi que la compilation et l’intégration de bases de données multisources géospatiales.

Consulter notre chaîne YouTube pour entrer dans les coulisses du laboratoire. 

Équipe

Responsable du laboratoire

Pascal Bernatchez, Ph.D.

Pascal

Domaines de recherche : géoscience côtière, risques naturels côtiers et changements climatiques, vulnérabilité et résilience des écosociosystèmes côtiers, télédétection et géomatique côtière, déglaciation et variations du niveau marin, gestion intégrée des zones côtières.

Courriel : Pascal_Bernatchez@uqar.ca

Pascal Bernatchez possède un doctorat en géomorphologie côtière et télédétection de l’Université Laval. Il est titulaire de la Chaire de recherche en géoscience côtière à l’Université du Québec à Rimouski et dirige depuis 2003 le Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières. Il est membre des centres d’excellence interuniversitaire Centre d’études nordiques et Québec-Océan. Il est aussi membre du Groupe de recherche sur les environnements nordiques BOREAS.

Ses recherches portent sur la quantification de l’érosion et de la submersion côtières, des variations des niveaux marins, du couvert de glace et des changements climatiques et leurs effets sur la sensibilité et la vulnérabilité des zones côtières. Il s’intéresse particulièrement  aux différents enjeux et perceptions associés aux aléas climatiques (écologique, transport et cadre bâti, environnementaux, sociaux et culturels) afin de développer des solutions d’adaptation aux aléas côtiers. Il s’intéresse aussi au développement d’outils, de plateformes et de méthodes de télédétection et de géomatique pour quantifier et/ou cartographier les changements côtiers et les conditions environnementales (notamment des écosysèmes côtiers). Les données récoltées servent ensuite aux études de risques et de solutions d’adaptation. Son équipe travaille en collaboration avec le gouvernement du Québec à établir pour l’ensemble des côtes du Québec des projections d’évolution côtière qui tiennent compte des changements climatiques pour le zonage des risques naturels.



Chercheurs

Guillaume Marie

Guillaume Marie

Domaines de recherche géomorphologie côtière, risques côtiers, gestion intégrée des zones côtières, patrimoine culturel et naturel côtier.

Guillaume Marie est professeur de géographie des zones côtières. Après avoir travaillé sur la géomorphologie des côtes rocheuses volcaniques de l’archipel d’Hawaï dans le cadre de son doctorat de géographie (Université de Bretagne Occidentale, 2004), il a participé à un programme de recherche-action pluridisciplinaire sur la valorisation du patrimoine maritime culturel des littoraux bretons (Observatoire du patrimoine maritime culturel de Bretagne, 2005-2010). Il est depuis 2011 professeur associé à la Chaire de recherche en géoscience côtière au sein du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières, et également membre du Laboratoire d'archéologie et de patrimoine de l’UQAR. Il y poursuit ses recherches, à la fois fondamentales et appliquées, sur la morphodynamique des côtes rocheuses, la caractérisation et la prévention des risques littoraux et la mise au point d’outils d’aide à la gestion du patrimoine culturel, en particulier maritime. Il enseigne par ailleurs la plupart des cours de géographie côtière du baccalauréat de géographie de l’UQAR.

Courriel : Guillaume_Marie@uqar.ca

Bernard Hétu

Bernard Hétu

Domaines de recherche : géomorphologie et géologie du Quaternaire, dynamique des versants en montagne.

Bernard Hétu est détenteur d’un doctorat en géographie de l'Université de Montréal. Officiellement retraité depuis septembre 2013, il a été professeur régulier en géographie à l’Université du Québec à Rimouski pendant 33 ans. Pendant sa carrière à l’UQAR, il s’est mérité la Distinction Pascal-Parent (2006), le Prix Réalisation de l’Université du Québec (2007) et la Distinction Alcide-C.-Hort (2012) pour souligner sa contribution en recherche et au développement des programmes d’enseignement à l’UQAR. Depuis 2013, il reste actif, à titre de professeur associé, à la fois en enseignement et en recherche. Il fait également partie du conseil scientifique du Géoparc de Percé. Ses principaux projets de recherche portent sur les mouvements glaciaires, la déglaciation, la reconstitution des variations à long terme du niveau marin relatif et la dynamique des versants de l’est du Québec.

Courriel : Bernard_Hetu@uqar.ca

 

David Didier

David Didier

Domaines de recherche : À venir

Courriel : David_Didier@uqar.ca

Professionnels de recherche et techniciens

  

Marion Bandet, Ph.D. Ocean Engineering

Marion Bandet

Marion a rejoint l'équipe du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières en avril 2017. Elle assiste dans l'analyse des données de pression, courants et vagues obtenus à partir des instruments déployés sur le terrain pour caractériser les événements météo-marins et supporter l’analyse et l'interprétation de la dynamique hydrosédimentaire côtière au sein des divers projets du laboratoire. Elle sera amenée à s'impliquer dans d'autres tâches, notamment dans la modélisation de phénomènes côtiers.

Courriel : Marion_Bandet@uqar.ca


Sophie Banville, M.Sc.

Sophie Banville
 
Sophie a rejoint nos rangs début 2020 afin de soutenir l’équipe dans la gestion et l’administration des activités de recherche du laboratoire. Elle compte plusieurs années d’expérience en coordination, en développement de partenariats et en montage de projets structurants pour d’importants groupes de recherche, dont l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels de l’Université Laval et le Groupe interdisciplinaire de recherches océanographiques du Québec (Québec-Océan) à l’UQAR. Son expérience en vulgarisation et en communication seront aussi mis à profit en appui aux membres de l’équipe.

Courriel : Sophie_Banville@uqar.ca

Maude Blain, A.E.C. (Écogestion des milieux côtiers)

Maude Blain

Maude a rejoint l’équipe du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières en 2018. Elle travaille principalement pour le projet Résilience côtière, où elle numérise les segments déterminant les principales limites géomorphologiques de la zone côtière à partir de photos aériennes et les caractérise en utilisant des photographies obliques. Elle participe également à diverses cueillettes de données terrain, pour le réseau de suivi de l’érosion des berges et la cartographie des écosystèmes côtiers notamment.

Courriel : Maude_Blain@uqar.ca
 

Maude Corriveau, M.Sc.

Maude Corriveau

Maude commence à travailler au côté de Pascal Bernatchez au cours de ses études au baccalauréat en géographie à l’UQAR dans le cadre du projet de développement du contenu scientifique pour le Jardin des glaciers (Baie-Comeau, Côte-Nord). Cette dernière avait alors pour mandat de produire des synthèses partiellement vulgarisées destinées aux firmes de communication mandatées. Durant ses études de premier cycle, elle développe un intérêt particulier pour les processus liés au froid et s’engage dans une maîtrise portant sur la quantification des processus d’évolution de falaises deltaïques en portant une attention particulière aux processus cryogéniques. C’est au cours de ce projet que les tiges thermiques de suivi de  l’érosion (automated thermal erosion pin system, ATEPS) sont utilisées. Elle devient ensuite professionnelle de recherche au sein du LDGIZC où elle travaille notamment aux projets sur la dynamique glacielle et plus spécifiquement sur le pied de glace de haut estran, sur l’évolution des falaises meubles et de roches faiblement consolidées dans le contexte des changements climatiques et enfin sur la morphodynamique et le transport sédimentaires de côtes basses sableuses.

Courriel : Maude_Corriveau@uqar.ca



Sébastien Dugas, M.Sc.

Sebastien_Dugas

Sébastien a rejoint l’équipe du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières début 2020 à la suite d’un baccalauréat en mathématiques et d’une maîtrise en océanographie physique. Il est principalement rattaché au projet de développement d’un Système Opérationnel de Prédiction des niveaux d’Eau à la Côte (SOPEC) et assiste dans le traitement de données vidéo de surveillance des plages et l'étude de l'impact des vagues à la côte.



Courriel : Sebastien_Dugas@uqar.ca


Steeve Dugas, B.Sc.

Steeve Dugas

Steeve est titulaire d’un baccalauréat en géographie de l’Université du Québec à Rimouski. Il travaille pour le Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières depuis 2004. Au fil du temps, il a acquis une expertise dans les domaines de la géomatique, de la géomorphologie littorale et de l'évolution côtière. Très impliqué dans la cartographie des marges de sécurité en érosion côtière du gouvernement du Québec, il est aussi responsable de coordonner le réseau de suivi de l’érosion des berges et des infrastructures vulnérables du ministère de la Sécurité publique du Québec depuis plusieurs années en plus de contribuer directement à de nombreuses études en lien avec la problématique de l’érosion côtière dans l’Est du Québec. Très impliqué au niveau de la gestion du personnel, il fournit également un appui logistique important à l’avancement des différents projets de recherche.

Courriel : Steeve_Dugas@uqar.ca


Didier Eustache-Létourneau, B.Sc.

Didier Eustache-Létourneau

Bachelier en biologie, Didier se passionne par les végétaux et leur écologie au cours de ses études à l’UQAM. À la fin de ses études, il réalise quelques stages en recherche sur les espèces exotiques envahissantes. Il travaille ensuite comme chargé de projet pour l’organisme des bassins versants de la haute côte nord (OBVHCN), où il développe un intérêt pour la caractérisation et la délimitation des milieux humides. Il rejoint l’équipe, en 2019, pour faire le suivi de l’érosion côtière. Il participe, par la suite, à la cartographie des écosystèmes côtiers. Autrement, toutes les formes de plein air le passionnent.



Courriel : Didier_Eustache-Letourneau@uqar.ca


Christian Fraser, M.Sc.

Christian_Fraser2

Christian possède un baccalauréat en géographie de l’Université de Sherbrooke et une maîtrise en océanographie de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski avec une spécialisation en géomorphologie du littoral. Il travaille comme professionnel de recherche au Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières depuis 2006. Il a collaboré sur plusieurs études concernant la problématique de l’érosion côtière en Gaspésie, aux Iles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord. Il a aussi coordonné un comité de gestion intégrée de la zone côtière dans la Baie-des-Chaleurs pendant plusieurs années et agit comme formateur pour les intervenants locaux et régionaux sur la gestion du littoral. Il est actuellement activement impliqué sur le projet Résilience côtière. Ses priorités liées à la zone côtière sont l’avancement des connaissances, la démocratisation de l’information et la gestion intégrée.

Courriel : Christian_Fraser@uqar.ca


Stéphanie Friesinger, M.Sc.

Stéphanie Friesinger

Stephanie détient un baccalauréat et une maîtrise en géographie de l’UQAR. Elle travaille pour le Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières  et la Chaire de recherche en géoscience côtière depuis 2010. Son domaine de recherche est l’étude des risques côtiers, autant sur l’analyse des aléas côtiers que sur les aspects de vulnérabilité et d’adaptation aux changements climatiques. Elle a développé une expertise dans l’intégration des savoirs citoyens dans l’analyse des risques en réalisant de nombreuses entrevues auprès des résidents côtiers et des communautés des Premières nations innues de la Côte-Nord. Elle fait actuellement partie de l’équipe de recherche du projet Résilience côtière. Les différents projets auxquels elle a participé l’ont amenée à travailler plus spécialement sur le littoral de la Côte-Nord.

Courriel : Stephanie_Friesinger@uqar.ca

Patrice Lapointe

Patrice Lapointe

Patrice fait partie de l'équipe terrain du Réseau de suivi de l'érosion côtière, des bâtiments et des infrastructures exposées du Québec maritime depuis 2013. Ce réseau permet de quantifier l’avancée et le recul des côtes sur une base annuelle et aussi d’identifier tous les bâtiments et les autres types d’infrastructures situés à moins de 15 m de la ligne de côte. Lorsque le terrain est terminé, Patrice effectue la validation des données récoltées durant la période estivale et contribue à la rédaction des rapports. 

Courriel : Patrice_Lapointe@uqar.ca


Nicholas Marion

Nicholas Marion

Nicholas a commencé à travailler au Laboratoire en 2015 durant son baccalauréat en géographie à l'UQAR. À la fin de ses études, il a continué à y travailler pour aujourd'hui être responsable des levés LiDAR terrestres et aéroportés tant dans l'acquisition, le post-traitement que la classification des jeux de données. Il assiste également ses collègues dans les travaux terrains en lien avec le déploiement des différents instruments utilisés par le Laboratoire.

Courriel :
Nicholas_Marion@uqar.ca


Renaud McKinnon, M.Sc.

Renaud McKinnon

Renaud a un baccalauréat en biologie de l’UQAR ainsi qu’une maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats de l'UQAR. Il travaille comme auxiliaire de recherche et est responsable de l'instrumentation des différents projets de recherche du laboratoire. Il a pour tâches d'assurer l'entretien des différents instruments, d'en récupérer les données et d'effectuer des traitements préliminaires sur celles-ci.   

Courriel :
Renaud_Mckinnon@uqar.ca

Julia Verdun, M.Env.

Julia Verdun TN


Julia a complété un master professionnel en Gestion de l’Environnement et Développement Durable à l’Université de Nice Sophia-Antipolis. Elle détient également une licence professionnelle en diagnostic et gestion des milieux naturels. Julia a travaillé plusieurs années en aménagement du territoire et en protection de l’environnement au sein d’entreprises et de structures scientifiques et associatives au Québec et en Europe. Elle a notamment accompli plusieurs mandats pour des municipalités, en particulier en milieu rural et côtier. Très attachée à la sensibilisation, l’information et la vulgarisation scientifique, elle coordonne actuellement le projet de Co-construction de scénarios d’Adaptation des territoires maritimes aux RIsques COtiers dans un contexte de changements climatiques en France et au Québec (projet ARICO).

Courriel : Julia_Verdun@uqar.ca


Nicholas a commencé à travailler au laboratoire de dynamique et gestion intégrée des zones côtières(LDGIZC) en 2015 durant son baccalauréat en géographie à l’UQAR. À la fin de ses études, il a continué à y travailler pour aujourd’hui être responsable des levés LiDAR terrestres et aéroportés tant dans l’acquisition, le post-traitement que la classification des jeux de données. Il assiste également ses collègues dans les travaux terrains en lien avec le déploiement des différents instruments utilisés par le LDGIZC.

Postdoc

 Charles Caulet

Charles_Caulet

Titre du projet :
MoDesCo : Programme de mesure et de modélisation de la morphodynamique de l’érosion et de la submersion côtière dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

Résumé :
J’ai effectué ma thèse au sein du laboratoire Géoscience Océan à Brest, France. Mon projet de post-doctorat vise à approfondir nos connaissances sur la morphodynamique des côtes de l’estuaire et du Golfe du Saint-Laurent. Pour cela, le projet s’appuie sur l’exploitation et le développement des bases de données déjà existantes sur les nombreux sites suivis par le laboratoire. L’examen de l’ensemble de ces données permettront à terme d’établir la cartographie du risque d’érosion et de submersion côtière du Québec maritime dans un contexte de changements climatiques. Le développement d’un outil numérique de prévision des niveaux de submersion et d’érosion de manière opérationnelle permettant d’alimenter des systèmes de surveillance ou d’alerte en cas de tempêtes pour les côtes du Québec.

Courriel
 Charles_Caulet@uqar.ca

Étudiants au doctorat


Julie Delannoy

Candidate au doctorat en Sciences de l’environnement

Titre de la thèse : Rôle(s) des systèmes d’indemnisation des biens résidentiels en contexte de risques côtiers, approche comparée France-Québec.

Résumé : Dans un contexte d’augmentation des risques de submersion et d’érosion et de concentration des enjeux humains et bâtis sur les côtes au Québec et en France, la façon dont les dommages sont indemnisés apparaît comme un facteur crucial dans la gestion des risques et les choix résidentiels. Il est admis que ces systèmes, notamment les dispositifs assurantiels face aux risques inondations, permettent d’accélérer le processus de reconstruction post-catastrophe et de renforcer la résilience économique des ménages. Toutefois leur capacité à favoriser ou non des comportements individuels de mitigation des risques ou à contribuer à l’adaptation des territoires est sérieusement interrogée. Il s’agit d’un sujet jusqu’à présent peu abordé dans la recherche académique sur la gestion des risques côtiers.  Aussi, une recherche doctorale en géographie a été lancée en octobre 2020 sur les rôles des systèmes d’indemnisation des biens résidentiels dans un contexte de risques côtiers, par le biais d’aides publiques et d’assurances privées, au Québec et en France. L’hypothèse principale est que ces systèmes influencent effectivement les choix résidentiels et d’autres mécanismes de gestion des risques. Cette hypothèse sera étayée par le biais d’un important travail de recherche et d’analyse qualitative de littératures scientifique et grise ainsi que par la réalisation d’une enquête par entretiens semi-directifs auprès d’acteurs institutionnels des secteurs publics et privés et par questionnaires auprès de particuliers aux échelles provinciale et nationale d’une part et de quatre études de cas aux échelles municipale et communale d’autre part. L’approche comparative entre le Québec et la France permettra d’affiner l’analyse. Les résultats de cette recherche contribueront aux réflexions sur des scénarios d’adaptation des territoires côtiers en France et au Québec dans le cadre du projet de recherche pluridisciplinaire franco-québécois ARICO.  

Courriel : julie.delannoy@univ-brest.fr

Directeur
 : Guillaume Marie, Université du Québec à Rimouski, Guillaume_Marie@uqar.ca
Directrice : Catherine Meur-Ferec, Université de Bretagne Occidentale, Catherine.Meurferec@univ-brest.fr



Étudiants au 2e cycle

 

Jean-Gabriel Auger

Candidat à la Maîtrise en Géographie

JG_Auger

Titre de la maîtrise :
Développement d’un modèle opérationnel de niveau d’eau total sur les côtes. (Titre temporaire)

Résumé :
Les communautés côtières du Québec sont soumises à des tempêtes et des dépressions atmosphériques pouvant générer une élévation du niveau de la mer et des vagues importantes. Ces aléas peuvent causer des dommages importants aux infrastructures côtières et dans un objectif des gestions des risques naturels côtiers, le développement d’un système d’alerte de tempêtes est fondamental, afin que les communautés côtières puissent recevoir une alerte. Mon projet est dans le cadre d'un système opérationnel de surveillance et de prédiction des niveaux d'eau côtiers dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. L’objectif est de valider et calibrer les équations empiriques de runup sur différents sites d’étude. Ces équations serviront à prédire l’impact des évènements extrêmes sur les niveaux d’eau maximale, la submersion et l’érosion côtière.

Courriel : Jean-Gabriel.Auger@uqar.ca


Charles Béland

Candidat à la Maîtrise en Géographie

Charles béland


Titre de la maîtrise :
Variations du niveau marin relatif et dynamique des cordons littoraux, nord de l'île d'Anticosti.

Résumé :
Réalisé dans le cadre de l’axe de développement sur la Déglaciation et variations du niveau marin relatif, le projet de recherche consistera à améliorer les connaissances sur la déglaciation, les variations du niveau marin relatif, ainsi que la reconstitution des paléoenvironnements du quaternaire de l’île d’Anticosti. La région à l’étude est une péninsule sur le côté nord est de l’île, caractérisée par des chenaux fluvioglaciaires perpendiculaires à la côte. Très dynamique, cette région subit l’influence des tempêtes, ce qui explique la formation de barres de blocs et de galets qui empêchent les échanges entre les lagunes des chenaux et le milieu marin. Pour parvenir à reconstituer l’histoire géomorphologique des chenaux, plusieurs techniques seront utilisées pour définir leur profil, incluant la bathymétrie pour le milieu marin et le géoradar pour le milieu terrestre. De plus, la mise en pratique de différentes techniques de carottage permettra la récolte de sédiments et d’échantillons utiles à une éventuelle datation, améliorant ainsi notre compréhension des processus de formation des chenaux. Une étude approfondie de ces mêmes échantillons pourrait aussi permettre d’établir des liens avec les variations récentes du niveau marin.

Courriel :
Charles.Beland@uqar.ca


Bay Berry

Candidate à la Maîtrise en Géographie

Berry_Bay

Titre de la maîtrise : Caractérisation des flux sédimentaires dans les systèmes côtiers arctiques et tempérés froids et les implications des méthodes d’adaptation employées par les communautés côtières dans ces régions.

Résumé :
Ce projet vise à caractériser les flux sédimentaires saisonniers dans les systèmes côtiers dans les régions froides dans un contexte des changements climatiques. On évaluera comment les variations temporelles et spatiales de taux et modes d’érosion côtière sont ressenties dans les milieux contrastés au Canada, dont l’une en présence de pergélisol situé le long de la côte de la mer de Beaufort près de Tuktoyaktuk (Territoires du Nord-Ouest) et l’autre en présence saisonnière de glace de ségrégation situé sur la Côte-Nord du golfe du Saint-Laurent. Les deux régions seront étudiées par des relevés aériens et bathymétriques répétés, afin de visualiser les changements morphologiques de la côte et des fonds marins pour cartographier le mouvement des sédiments au cours de la saison d’érosion. Les résultats de cette étude serviront comme base de référence pour comparaison après la mise en place de nouvelles infrastructures qui sont planifiées pour protéger la côte du hameau et de l’île de Tuktoyaktuk. Enfin, ce projet de maîtrise posera les bases d’une étude à plus long terme sur la réponse des communautés à la sélection des méthodes dures de protection du littorale.

Courriel :
Bay.Berry@uqar.ca

 

Marc-Olivier Goudreault

Candidat à la Maîtrise en Géographie

Marc-Olivier Goudreault

Titre de la maîtrise : Évaluation de l’efficacité des travaux de rechargement de plage dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

Résumé : Ce projet consiste à développer un guide pour le suivi environnemental des recharges de plage au Québec, dans un contexte où l’inefficacité des infrastructures rigides à protéger les côtes basses de la submersion et de l’érosion côtière nécessite l’application d’alternatives. Pour ce faire, une analyse rétrospective de l’évolution de 8 secteurs avec recharge sera effectuée pour évaluer leur efficacité à réduire l’érosion côtière. Un suivi morphosédimentaire et hydrodynamique de ces mêmes secteurs sera aussi effectués. Les analyses vont permettre de déterminer si les plages ont retrouvé un profil d’équilibre et quels sont les facteurs responsables de l’évolution des plages. L’élaboration du guide sera donc basé sur ces connaissances et la littérature scientifique et sera destiné aux entreprises privées, aux organisations régionales et aux professionnels gouvernementaux. Il présentera des critères permettant d’identifier les secteurs où la recharge sédimentaire des plages pourrait constituer une solution, les aspects techniques à considérer dans leur conception, ainsi que le suivi environnemental nécessaire à effectuer pour une gestion adéquate des projets de recharge. Cette étude pourrait permettre de développer une méthode efficace de protection côtière au Québec et ainsi réduire la vulnérabilité des populations et des infrastructures aux aléas côtiers.

Courriel : Marc-Olivier.Goudreault@uqar.ca


Biko Leclair-Brideau

Candidat à la Maîtrise en Océanographie

Biko_Brideau

Titre de la maîtrise :
Étude de la formation du pied de glace de bas estran et son impact sur les processus côtiers, Côte-Nord, Québec.

Résumé : Dans l’ensemble du complexe glaciel côtier le pied de glace du bas estran correspond à la structure la plus vulnérable en contexte de réchauffement climatique. Les études exécutées sur la formation et l’évolution du pied de glace sont généralement effectuées à partir de l’analyse de surface et de développement horizontal. L’accroissement vertical du pied de glace, notamment la contribution du frasil sous la glace et les processus physiques sous le pied de glace de bas estran  restent a être documenté. L’accès à des équipements adaptés à l’étude du pied de glace constitue un obstacle à la compréhension de sa dynamique. Cette recherche a pour objectif d’analyser les processus physiques du pied de glace du bas estran et son impact sur les dynamiques de la zone intertidale sur la Côte-Nord du Saint-Laurent. Un des objectifs est d’optimiser des équipements pour l’étude du pied de glace. Ce projet utilisera la technologie ROV (Remotely Operated Vehicles) qui offre une nouvelle méthode d'inspection visuelle des structures glacielles. Équipée d’un système de positionnement acoustique USBL (Ultra-short base line), le véhicule peut enregistrer les coordonnées de structures d’intérêt afin d’interpréter leur impact sur la dynamique du pied de glace. Au cours de la saison hivernale, divers capteurs ainsi que des caméras submersibles seront déployées sous la glace afin d’enregistrer la température, le niveau de l’eau, les courants ainsi que la dynamique du frasil. Ses points d’intérêt visent à mieux comprendre les processus dynamiques, tel que le taux d’écoulement de l’eau sous le pied de glace du bas estran suite aux changements de marées et l’accumulation du frasil.

Courriel : Biko.Leclair-Brideau@uqar.ca


Brice Lesouëf

Candidat à la double diplomation - Master Expertise et Gestion de l'Environnement et du Littoral (EGEL) à L'Université de Bretagne Occidentale, Brest, France et Maîtrise en géographie à l'UQAR

Brice Lesouef

Titre de la maîtrise :
 Développement d’un indice de vulnérabilité systémique à l’érosion côtière et la submersion marine appliqué à deux territoires : La Matanie (Québec) et le Pays Bigouden Sud (Bretagne, France).

Résumé : En France et au Québec, les évènements météo-marins extrêmes de l’hiver 2010 et les pertes induites ont démontré une vulnérabilité significative des enjeux humains et bâtis aux aléas d’érosion et de submersion.  Cette exposition va en s’aggravant avec les changements climatiques et représente un défi pour la gestion des municipalités littorales. Pour aider les gestionnaires à appréhender cette vulnérabilité dite systémique (exposition aux aléas, type d’enjeu, moyens de gestion et d’adaptation, représentations), des études ont proposé une métrique synthétisant un grand nombre de variables ou indicateurs. Ces indices, à l’image de la vulnérabilité, sont spécifiques à leurs territoires d’études. Dans le cadre du projet de recherche franco-québécois ARICO auquel est rattachée cette maitrise, il s’agit de démontrer la faisabilité, puis de proposer un indice commun aux deux territoires-ateliers. Cela se basera sur une revue de littérature extensive, une analyse comparée des indices préexistants et une série d’entretiens semi-directifs auprès de chercheurs et gestionnaires. Le but est de soumettre un outil d’aide à la décision pertinent et venir nourrir la réflexion sur des scénarios d’adaptation.

Courriel : Brice.Lesouef@uqar.ca


Aurélien Martin

Candidat à la Maîtrise en Géographie

Aurélien Martin

Titre de la maîtrise : Suivi de l’évolution surfacique du schorre supérieur et du schorre inférieur et évaluation des gains ou pertes des services environnementaux associés à la montée du niveau marin au sein de deux marais maritimes du Bas-Saint-Laurent situés dans le Kamouraska et à L’Isle-Verte.

Résumé : Les marais maritimes sont reconnus comme étant des environnements intertidaux dynamiques soumis à des épisodes d’érosion et d’accrétion cycliques. Toutefois, la dynamique entre les différentes sections (schorre supérieur et inférieur) n’est que très peu documentée. Afin d’en savoir plus, cette étude consistera, dans un premier temps, à évaluer l’évolution de la surface de ces sections au sein de deux marais maritimes situés respectivement dans le Kamouraska et à L’Isle-Verte dans la région du Bas-Saint-Laurent. Pour se faire, des archives d’images aériennes et de levées de drone (multispectrale et photogrammétrie) seront utilisées et une analyse surfacique historique de chaque section sera effectuée. Également, dans le contexte actuel lié à la montée du niveau marin, une évaluation des gains ou pertes des services environnementaux associés à l’évolution de chacune des sections sera effectuée. Dans un premier temps, des carottes de sédiments ont été prélevées afin d’évaluer la capacité de séquestration du carbone et le taux de sédimentation des marais à l’étude. Ensuite, les différentes sections du marais ont été instrumentalisées afin d’évaluer leur potentiel de dissipation de l’énergie des vagues, mais également leur submersion. Finalement, un inventaire floristique exhaustif des différents sites d’études a été effectué afin d’évaluer l’effet de la montée du niveau marin sur les communautés végétales et la diversité.

Courriel : Aurelien.Martin@uqar.ca


François Savoie-Ferron

Candidat à la Maîtrise en Géographie

François Savoie-Ferron

Titre de la maîtrise : Suivi de la réponse du système côtier suite au démantèlement d’un l’enrochement à Cap-des-Rosiers.

Résumé : Les ouvrages de protections rigides ont des effets néfastes sur la dynamique sédimentaire d’une plage. Ces perturbations entrainent généralement une diminution de la capacité de la plage à atténuer les vagues. Par ce fait même, la route littorale qui relie le quai au phare de Cap-des-Rosiers est fréquemment endommagée.  En 2010, le Ministère des transports ferme la route en raison des coûts de réparation trop élevés. À l’automne 2016, avec une volonté de restauration écologique, le Parc National Forillon décide de démanteler la route entre le quai et le phare. Ce projet offre donc une occasion unique d’étudier la réponse d’un système côtier face au démantèlement d’un ouvrage de grand ampleur.
Mon étude a comme objectif de découvrir si, suite au retrait de la route et de ses ouvrages de protection, la plage de Cap-des-Rosiers possède la capacité de retrouver une dynamique sédimentaire d’équilibre. Par un suivi topo-bathymétrique ainsi que par l’analyse des conditions environnementales et hydrodynamiques, mon projet a comme but d’évaluer la capacité du système côtier à absorber l’énergie des vagues. Ultimement, cette capacité d’atténuation des vagues servira à promouvoir le démantèlement d’enrochements comme solution d’adaptation aux aléas côtiers.

Courriel
: Francois.Savoie-Ferron@uqar.ca


Étudiants au 1er cycle


Diplômés


Maîtrise

Évelyne Arsenault
Titre de la maîtrise :  Évaluation du bilan sédimentaire d'un tronçon côtier entre Baie-des-Sables et Matane. (2016)

Étienne Bachand
Titre de la maîtrise : 
Datation dendrochronologique des mouvements de masse de grande ampleur en milieu côtier. (2010)

Francis Bonnier Roy
Titre de la maîtrise :
L'influence des conditions météo-marines et des ouvrages de protection sur la morphosédimentologie des plages et de l'herbier à spartine alterniflore, Île aux Coudres (Québec, Canada). (2019)

Geneviève Boucher-Brossard

Titre de la maîtrise : Rythme et modes de recul des falaises à sommet tourbeux de la Côte-Nord de l'estuaire maritime et du golfe du Saint-Laurent. (2012)

Ursule Boyer-Villemaire 
Titre de la maîtrise : Enregistrements sédimentaires des changements climatiques récents et de l'influence des barrages dans la région de Sept-Îles, golfe du Saint-Laurent. (2009)

Tristan Caron 
Titre de la maîtrise : Caractérisation de la dynamique d’embouchure des ruisseaux côtiers et de leur rôle sur la dynamique morpho-sédimentaire de plages sableuses de la Côte-Nord du Saint-Laurent. (2016)

Maude Corriveau
Titre de la maîtrise : Microclimatologie et quantification des processus d'érosion de falaises deltaïques en milieu tempéré froid, péninsule de Manicouagan, Québec. (2010)

Thibault Coulombier
Titre de la maîtrise : Transport sédimentaire dans un marais littoral du Saint-Laurent: importance de la végétation et des vague. (2011)

Laurie Desrosiers-Leblanc
Titre de la maîtrise :
Politiques et outils d'adaptation aux risques côtiers: état de la situation, enjeux et perspectives au Québec. (2021)

David Didier

Titre de la maîtrise : Évaluation de la submersion côtière par l'estimation in situ du wave runup sur les côtes basses du Bas-Saint-Laurent, Québec. (2014)

Maëva Dolle
Titre de la maitrise : Quantification à haute résolution temporelle de la variabilité morphologique d'une plage et de l'érosion côtière sur la côte nord en bordure d'un prototype de protection côtière, Estuaire maritime du Saint-Laurent (Québec). (2022)

Susan Drejza
Titre de la maîtrise : Impacts et efficacité des zonages des risques côtiers dans un contexte de changements climatiques exemple de Percé, Québec. (2010)

Stéphanie Friesinger

Titre de la maîtrise : Géorisques côtiers : adaptation et perceptions des communautés côtières dans le golfe du Saint-Laurent. (2009)

Claude Gibeault
Titre de la maîtrise : Caractérisation spatiale et temporelle des sédiments de la lagune et du marais salé de Penouille(havre de Gaspé, Gaspésie) : le rôle des facteurs environnementaux. (2013)

Myriane Houde-Poirier
Titre de la maîtrise :
Écoulements glaciaires au Wisconsinien supérieur, déglaciation et variations du niveau marin relatif dans la région de Gaspé, Québec. (2014)

Marie-Noëlle Juneau
Titre de la maîtrise :
Hausse récente du niveau marin relatif aux Îles de la Madeleine. (2012)

Anne-Marie Leclerc
Titre de la maîtrise :
Ouvrages de protection du littoral : effets sur la morphologie des plages et sur les communautés benthiques intertidales, région de Saint-Siméon et de Bonaventure, Baie des Chaleurs (Québec, Canada). (2010)

Audrey Mercier-Remillard
Titre de la maîtrise : 
Stratigraphie, sédimentologie et micromorphologie du drift des demoiselles, île du Havre-Aubert, Îles-de-la-Madeleine, Québec. (2011)

Clara Pelletier-Boily
Titre de la maîtrise :
Vulnérabilité et résilience à l'érosion côtière des communautés isolées de la Basse-Côte-Nord. (2022) 

Caroline Pinsonnault

Titre de la maîtrise : Influence des caractéristiques morpho-sédimentologiques de l’estran sur l’érosion des côtes de la rive sud de l’estuaire maritime du Saint-Laurent, Québec. (2017)

Chantal Quintin   
Titre de la maîtrise : Effets des facteurs environnementaux dans l'évolution des marais intertidaux du barachois de la rivière Nouvelle, Baie des Chaleurs, Québec. (2010)

Simon Tolsczuck-Leclerc
Titre de la maîtrise : Cartographie par radar à ouverture de synthèse et analyse de la variabilité spatiale du pied de glace pour la région de la péninsule de Manicouagan, Québec. (2017)

Stéfanie Van Wierts
Titre de la maîtrise : Développement et application d'un système mobile de laser terrestre pour quantifier le bilan sédimentaire des plages. (2012)

Benoit Vigneault
Titre de la maîtrise Cadre lithostratigraphique quaternaire du nord des Îles-de-la-Madeleine. (2012)


Équivalent à la maîtrise

Caroline Côté
Titre du projet - synthèse de DESS : Évolution historique de la plage du secteur de Cap-des-Rosiers, Parc national du Canada Forillon. (2016)

Audrey Fournier
Titre de projet de stage
: Évolution multitemporelle de la côte, région de Montmagny. (2017)

Alain le Roux
Titre de mémoire de stage de Master 2 (Université de Bretagne Occidentale) : Origine et mobilité des méga-blocs glaciels entre Rimouski et Saint-Ulric, rive-sud du Saint-Laurent, Québec. (2012)

Lucile Mineo-Kleiner
Titre de mémoire de stage de Master 2 (Université de Bretagne Occidentale) : Politique de prévention des risques côtiers et de gestion d’événements tempétueux majeurs, comparaison Québec/France. (2013)

Tessa Parisé
Titre du projet- synthèse de DESS : Dynamique des tempêtes sur la Côte-Nord. (2017)

Alexis Roy-Lizotte
Titre du projet - synthèse de DESS : Les enjeux de la relocalisation à Sainte-Luce-sur-mer. (2015)


Doctorat

Ursule Boyer-Villemaire
Titre de la thèse : Integrated vulnerability assessment of coastal communities to natural hazards in a climate change context: the cases of Avignon (Canada), Kilkeel (United Kingdom) and Chipiona (Spain). (2016)

Audrey Mercier Rémillard
Titre de la thèse : Histoire glaciaire et variations du niveau marin relatif aux Îles-de-la-Madeleine. (2016)

Lucile Mineo-Kleiner 
Titre de la thèse
(Université de Bretagne Occidentale) : L'option de la relocalisation des biens et des activités face aux risques côtiers : stratégies et enjeux territoriaux en France et au Québec. (2017)

Offres d'emploi et de bourses d'études

OFFRES D'EMPLOI

Les candidatures spontanées peuvent en tout temps être envoyées à l'adresse zones.cotieres@uqar.ca

BOURSES D'ÉTUDES

La Chaire de recherche en géoscience côtière offre présentement deux bourses de maîtrise en géographie sur l’évaluation des effets de la réduction du couvert de glace côtier sur la géomorphologie des zones côtières.

Chaque bourse est d’une valeur totale de 32 000 $ CAN, soit 16 000 $ par an pendant deux ans, qui pourra être bonifiée par des contrats de recherche. La personne choisie devra s’inscrire au programme de maîtrise en géographie à l’UQAR, sous la direction de Pascal Bernatchez, professeur et titulaire de la Chaire de recherche en géoscience côtière à l’UQAR.

La fiche de projet contient tous les détails sur la façon de soumettre la candidature:
Bourse de maîtrise - Géographie - Glace côtière